Toutes les langues

Adoption internationale, placement familial ou institutionnel

En raison de l’importance du changement familial qu’elle provoque, l’adoption doit être justifiée avant tout par l'intérêt supérieur de l'enfant, et correspondre pour lui à une réelle mesure de protection. De surcroît, une adoption à l’étranger ne devrait être envisagée qu’en l’absence de solution d’accueil de l’enfant dans son propre pays.

Aussi examinons-nous dans chaque situation si l’adoption internationale constitue la réponse la plus adaptée pour assurer un meilleur avenir à l’enfant en question. L’adoption doit être une mesure qui permet à un enfant dans le besoin de (re-)trouver une famille, et non pas une mesure destinée à trouver un enfant pour une famille. La meilleure réponse reste bien entendu un soutien plus important aux mères et pères biologiques en situation précaire, par des moyens économiques ou autres, afin de leur permettre de prendre eux-mêmes en charge leurs futurs enfants.

Parfois, des solutions moins radicales que l'adoption - comme par exemple le placement familial, le placement temporaire dans une institution ou encore une adoption nationale - peuvent représenter une réponse plus adéquate pour l’enfant. Parmi ces mesures, l’éducation et la responsabilisation des futurs parents, des politiques familiales plus favorables ou encore le parrainage d’un enfant peuvent représenter autant d’alternatives à l’adoption.

La Fondation Suisse du Service Social International et le réseau mondial du SSI assurent depuis de nombreuses années un rôle primordial dans l’adoption internationale. La Convention de la Haye de 1993 en matière d’adoption internationale a été élaborée en se basant notamment sur l’expertise du Service Social International. Cette convention est en vigueur en Suisse depuis 2003. Elle définit une éthique, des normes concrètes et une procédure désormais incontournables. L’article 21 de la Convention relative aux droits de l’enfant sur les enfants privés de famille est le fondement éthique et normatif de cette convention.

Nos prestations :

  • accompagner les candidats adoptants dans l'élaboration de leur projet (choix du pays d'origine, détermination du profil d'enfant, réalisation d'un projet spécifique) -> voir flyer;
  • conseiller et orienter des personnes s'intéressant à l'adoption ou souhaitant adopter un enfant;
  • fournir, aux privés ou aux professionnels, des informations sur les législations, les procédures et la situation générale en matière d'adoption dans les différents pays;
  • proposer des solutions alternatives et dénoncer les pratiques illicites;
  • disposer, au sein du Secrétariat général du SSI, d'un Centre international de référence pour les droits de l'enfant privé de famille (SSI/CIR) en matière d'adoption internationale et d'enfants privés de famille;
  • contribuer aux échanges du réseau professionnel suisse en matière d'adoption;
  • organiser des événements et produire des publications sur ce thème.