Toutes les langues

Projet Eco-Mentoring

Faciliter la réintégration sociale et professionnelle de jeu­nes migrants en Tunisie

Ce projet permettra à des jeunes migrants tunisiens volontaires d’acquérir des compétences en vue de réaliser un projet d’avenir dans leur pays d’origine. Ces jeunes suivent une formation dans un métier vert, notamment le recyclage des déchets. Ils bénéficient d’un accompagnement personnalisé par un mentor et un conseiller pendant tout le processus.

Eco-Mentoring est un projet innovant destiné à permet­tre la réintégration socio-professionnelle des jeunes migrants Tunisiens dans leur pays d’origine par l’intermédiaire d’un programme de formation de 9 mois dans le marché émergent des « emplois verts » en Tunisie. Ce projet s’inscrit dans le cadre des accords Suis­se-Tunisie, notamment sur l’aide au retour.

Dans un premier temps, le SSI prévoit de lancer une phase pilote d’une année (2013) bénéficiant à 15-20 jeunes migrants. Le but de cette phase pilote est d’expérimenter et valider le modèle en vue de pouvoir le présenter aux collectivités publiques pour le financement ultérieur du projet.Le projet sera porté par un comité de pilotage, qui encadrera la mise en œuvre et le suivi d’Eco-Mentoring. Ce comité sera formé de partenaires institutionnels et d’ex­perts indépendants, afin de favoriser le dia­logue avec les acteurs publics et privés, ainsi qu’avec la diaspora tunisien­ne en vue de renforcer la coopération internationale. La caractéristique et la force du projet Eco-Mentoring est qu’il s’insère dans le cadre d’accords entre la Suis­se et la Tunisie, en particulier avec la ville de Sfax, dans laquelle des projets importants de recyclage de déchets sont menés.

Les objectifs

  • Expérimenter, valider et reproduire des formations dans les domaines de la gestion des déchets. La phase de reproduction devrait être prise en charge par les collectivités publiques.
  • Favoriser l’accès aux métiers de base du domaine « cleantech », en pleine expansion, à des jeunes présentant des difficultés futures de réinstallation dans leur pays d’origine.
  • Favoriser le dialogue entre les jeunes migrants et les entreprises cleantech par la création de réseaux sociaux et professionnels.
  • Mettre en place un comité de pilotage avec des partenaires institutionnels et des experts indépendants afin de favoriser le dialogue tout au long du développement du projet
  • Mettre les jeunes adultes en relation avec leur communauté d’origine afin que chacun d’entre eux puisse bénéficier de l’appui et des conseils d’un mentor.

La formation proposée

En Suisse (6 mois)

  • Module 1 : Bilan de compétences / cours de langues /cours d’informatique
  • Module 2 : Sensibilisation aux sciences de l’environnement et à l’écologie, axée sur la gestion des déchets et le recyclage
  • Module 3 : Formation théorique « Recycleur »
  • Module 4 : Formation pratique dans des déchetteries municipales et/ou entreprises

En Tunisie

  • Module 5 : Stage en entreprises (3 mois) – adaptation des connaissances acquises dans le contexte Tunisien

Résultats attendus

Formulation et mise en œuvre d’un projet professionnel réaliste en prenant en compte le marché de l’emploi en Tunisie dans le secteur de la gestion des déchets -> intégration socio-professionnelle durable

  • Acquisition de connaissances et compétences dans les métiers verts pouvant être mises au bénéfice d’entreprises en Tunisie
  • Développement de l’estime de soi, de la responsabilisation et de l’autonomie
  • Identification d’un concept visant l’intégration de jeunes migrants dans le domaine des métiers verts, à reproduire en élargissant le groupe cible