Toutes les langues

De nouveaux safeparks en perspective

Après le succès des trois premiers safeparks implantés au Mont-Liban, nous élargissons maintenant notre projet à d’autres régions.

Deux nouveaux safeparks ont vu le jour fin 2016 à Saïda et Baalbek et six autres seront opérationnels durant l’année 2017.

Parallèlement, nous allons former cette année 140 animateurs et intensifier le dialogue avec les municipalités pour qu’elles deviennent partie intégrale du projet.

L’accompagnement psychosocial de 4000 enfants tout au long de l’année 2016 nous encourage à continuer nos activités. Ces temps de partage et d’intégration sont nécessaires à une harmonisation entre population réfugiée syrienne et population hôte libanaise.